Nouvelle année, nouveau départ !

Nouvelle année et nouveau départ ! Je vous raconte ces derniers mois. Mon voyage en Angleterre aura été comme une thérapie, une transition ultra bénéfique ! L’année dernière rien n’allait, sans école, je devais me reconstruire mentalement (voir article : harcèlement scolaire), j’avais l’objectif de revenir à l’université. C’était un pari idyllique qui n’était absolument pas acquis. A côté de ça, je ne me voyais pas rester un an à ne rien faire, d’où mon départ à l’étranger.

Pendant ce séjour, j’ai du m’inscrire auprès des facultés françaises. Pas facile, puisqu’à l’étranger, forcément la distance rend les choses tout de suite moins simple. Heureusement, ma mère m’a aidé. Le temps passant, j’ai été refusé de toutes les facultés, j’attendais encore la réponse d’une université. Complètement dépitée, je m’interrogeais sur mon avenir… et maintenant ?

Le retour à Lyon

Puis arrive Juin, il était venu le temps de rentrée chez moi, à Lyon. Entre déménagement et voyage, ce n’était pas simple de ramener toutes mes affaires. Heureusement ma mère, encore une fois,  est venue jusqu’à Manchester, histoire de me filer un coup de main. Par la même occasion, elle a découvert Manchester, la vie que j’ai mené durant 6 mois. Quelques jours plus tard, sur le chemin du retour, nous avons fais une halte à Londres durant 5 jours. Je profitais de chaque instant, je ne sais pas quand je pourrais revivre un jour une telle expérience. C’était un mélange de joie, à l’idée de rentrée, de revoir ma famille, mes proches, mais aussi parce que je profitais de Londres avec ma mère. Il y avait aussi pas mal de tristesse, je l’ai aimé cette vie. Malgré tout, la joie dominait car je rentrais pour reprendre et poursuivre ma vie (même si j’étais dans le flou total niveau scolarité). Plus personne pour me mettre des bâtons dans les roues. Je n’allais plus avoir aucun rapport avec l’école qui m’a fait souffrir.

Nouvelle année nouveau départ

Le fait de revenir avec ma mère, j’ai pu faire une espèce de transition également. Pendant 6 mois, je n’ai quasiment jamais parlé français. C’était comme une piqûre de rappel. Le retour m’a paru moins brusque mais tout de même un peu. La température forcément, c’était le jour et la nuit. Je passais d’un 10 degré pluvieux à 30 caniculaire. Horrible ! Puis aussi, le retour au travail… le pire aura été la monnaie ! Je suis dans le commerce, il m’arrivait d’avoir des bugs ahah. En deux jours, c’était fini, mais tout de même. Et j’avais tendance à répondre en anglais…  A part cela, j’étais dans un super mood, j’étais vraiment au top. Au même moment, j’ai appris que la dernière faculté que j’envisageais m’avait également refusé. Pendant deux jours, j’étais dans un état lamentable, triste, perdue.

Le soleil après la tempête

Le troisième jour, tout a été reboulerversé, j’ai finalement été accepté là ou j’avais été refusé. Allez savoir pourquoi. La chance, ma bonne étoile, un coup du destin, je ne sais pas. Un ouf de soulagement, je me dirigeais sereinement vers une rentrée scolaire. L’ascenseur émotionnel, merci la vie.

Je rendrais donc avec un super projet, retourner à l’université, en étant boursière. De plus, être boursière, me permet de réduire mon job étudiant de 20 à 10 h ! Etre dans une scolarité, c’est récupéré une vie plutôt normale, durant deux ans, j’ai travaillé de nuit. Je vous laisse imaginé comment j’étais décalée. Ce renouveau m’a donné envie de tout changer, à savoir, me mettre au sport, reprendre mon blog de manière régulière et être très sérieuse dans mes études.

Nouvelle année nouveau départ

Pour le blog, c’était compliqué, avec le vol de mon ordi en Mai, j’étais dans l’embarras. Mais à l’heure où j’écris cet article, trois heures seulement auparavant, j’ai réceptionné mon nouvel ordinateur. Comme quoi, écrire m’avait beaucoup manqué. Je rentre en licence 2, je vais travailler à fond, notamment pour saisir l’opportunité de partir en licence 3 en Erasmus. Pour mettre toutes les chances de mon côté, je vais prendre des cours particuliers d’anglais. Dans ma vie de tous les jours, je sais que mon GROS souci, c’est l’organisation. Mais je n’ai plus le choix, je dois l’être. C’est aussi une de mes plus grosse résolution.

Nouvelle année nouveau départ

Et enfin, un autre changement majeur et personnel, je souhaite devenir végétarienne. J’ai déjà commencé à vrai dire. Si vous êtes intéressée par les raisons, comment j’ai commencé etc, je peux vous faire un article, ainsi que mon évolution, bilan etc. Ce choix est très réfléchis, ne le juger pas. Par contre, si vous êtes à la recherche d’infos ou alors que vous pouvez me donner des conseils, je ne dis pas non.

C’est avec ces changements, ces résolutions, que je démarre cette année. Clairement, je revis ! Je suis vraiment très heureuse.

Et vous alors, que changez-vous pour cette nouvelle année ?

lola-signature

9 Commentaires

  • samfully dit :

    J’espère que tu arriveras à tenir tes résolutions alors ! 🙂 Bisous ma belle.

  • Lucie C. dit :

    Bravo pour ces avancés ! Je pense que chaque changement personnel est toujours bénéfique si on se sent bien et libéré! Bonne continuation!

  • celichou dit :

    Purée, ça fait tellement de bien de lire ça!!
    Même si j’étais au courant, ce concentré est tellement positif!!
    Limite je te vois sourire derrière ton écran en écrivant 🙂
    Je te souhaite que tout ça fonctionne ma belle!

  • fjva dit :

    Ambitieux de cumuler toutes ces bonnes résolutions! Bravo à toi 🙂 Contente de voir que ça s’est résolu finalement.
    Juste une question car je ne comprends pas bien, tu as encore besoin de cours d’anglais après avoir passé un an en Angleterre? Ou c’est le sujet de ta licence?

    • LesJoliesChosesDeLola dit :

      Hello, j’ai passé 6 mois en Angleterre, je suis partie avec un niveau très faible. J’ai acquis un niveau basique. Et non ma licence n’est pas l’anglais, mais je veux partir en Erasmus et progresser plus vite. Et une langue ne s’acquiert pas en 6 mois ou 1 an même lorsque tu l’a etudié à l’école. Et qui d’ailleurs et mal enseigner en France, puis que les anglais ne nous comprennent pas par notre accent mais aussi parce qu’on nous enseigne des trucs faux. Exemple le fameux Can you repeat ? qui ne se dit pas en angleterre

      • fjva dit :

        Ok, je comprends mieux 🙂 Surtout si tu n’as pas eu de bons profs, et le contexte que tu avais raconté dans ton article sur le harcèlement ne devait pas aider non plus. Mais bon, tu t’es quand même dépatouillée un an, alors si on te demande de justifier ton niveau, tu pourras aussi mettre ça en avant. 🙂 Je ne sais pas ce qu’on demande comme preuve pour Erasmus, mais si c’est le TOEFL, il doit y avoir des manuels pour réviser. J’avais passé le TOEIC et ça m’avait bien aidé d’avoir potassé un manuel d’exercices fait exprès, parce que le type de questions et le vocabulaire était assez spécifique.

Laisse un petit mot <3